Une réponse à “La Méthode de Gauss”