Le facteur h

Il semblerait qu’il existe un moyen qui permet d’évaluer quantitativement le classement des chercheurs. Je viens de l’apprendre et c’est bien amusant. C’est en 2005, que le physicien J. E. Hirsh a proposé pour la première fois une méthode d’évaluation qu’il a naturellement appelé facteur h. Le facteur h est calculé sur la base de deux types de données : le nombre d’articles publiés et le nombre de fois que ces articles sont cités par d’autres. C’est un peu similaire au facteur d’impact pour le classement des revues ou le pagerank inventé par google pour les sites web.

En d’autres termes on veut nous dire qu’un article qui est cité par d’autres chercheurs est un article utile et par conséquent ramène de la valeur à son auteur. Alors, qu’un papier qui n’est pas cité ne ramène aucune valeur à son auteur. A titre d’exemple, pensez au nombre de fois qu’est cité Launder par rapport au modèle de turbulence k-eps ou encore Patankar pour l’algorithme SIMPLE.

Il semble aussi, qu’aux États Unis d’Amérique, en Chine et aussi en Europe, cet indicateur est devenu monnaie courante pour le classement des chercheurs et des équipes de recherche. C’est aussi un argument fort pour négocier son salaire ou ramener du financement pour son groupe de recherche.

Pour calculer le facteur h, il faut disposer de la liste complète de toutes les publications munie du nombre de citations pour chacune d’elles.

Si vous voulez faire le test aller dans : ISI Web of science de Thomson-Reuters™

Introduisez le nom plus la première lettre du prénom suivi d’un Astérix et faites la recherche. Regardez s’il n y a pas des papiers qui ne sont pas les vôtres et qui apparaissent. Ça arrive à cause des homonymes. Moi par exemple, j’ai eu un résultat de  491 papiers alors que j’en ai que 12.

Alors, il faut raffiner vos résultats par élimination. Soit en éliminant les auteurs que vous ne reconnaissez pas comme co-auteur ou en éliminant les revues où vous n’avez jamais publié.

Une fois que vous êtes sûr que seul vos papiers apparaissent, classer les par citations.

Il y aura en tête votre article le mieux cité, avec bien sur le nombre de citations.

Votre facteur h sera le nombre h de publications citées au moins h fois.

Par exemple si une personne a 30 articles, mais qu’aucun n’a jamais été cité, eh ben il est cuit, son facteur h est 0.

Par contre s’il comptabilise 5 papiers cités 5 fois et plus, le facteur h est de 5. C’est amusant non !

Pour ce faire un peu une idée sur l’ordre de grandeur de ce facteur, la figure ci-dessous donne les facteurs h des grands noms connus dans notre spécialité.

Ce contenu a été publié dans Articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le facteur h

  1. karim dit :

    oooops, mon commentaire sur le facteur h a disparu, y’ aurait il un problème sur le blog , professeur?

  2. karim dit :

    Bonjour professeur Azzi
    Merci pour l’article, je vous donne le lien suivant qui semble être plus facile pour voir le facteur h avec comme exemple votre nom dans la section auteur.
    http://academic.research.microsoft.com/Author/18222434/abbes-azzi
    merci

    karim, B Étudiant en maîtrise école de technologie de Montréal.

Les commentaires sont fermés.